ess

Économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire, en particulier le tissu associatif, représente un secteur non négligeable de l’économie locale qui s’appuie sur la coopération et les démarches d’intérêt général.

Afin d’appuyer la contribution de ce secteur dans la qualité de vie du territoire, la communauté entend soutenir la mise en réseau des associations et les accompagner face aux mutations juridiques et administratives par l’information et la formation des acteurs : réunions d’information et de formation, outils d’échanges, portail internet associatif, forum communautaire des associations

Principes :

L’économie sociale et solidaire est « un mode d’entreprendre et de développement économique adapté à tous les domaines de l’activité humaine« . Les entreprises de l’ESS remplissent les conditions suivantes :

  • Gestion démocratique : le principe « une personne = une voix » s’applique quelle que soit la somme investie au capital et le temps passé.
  • Utilité collective ou utilité sociale du projet : une structure de l’Économie Sociale est nécessairement au service d’un projet collectif et non d’un projet conduit par une seule personne dans son intérêt propre.
  • Mixité des ressources : les ressources de ce secteur sont soit privées (coopératives et mutuelles), soit mixtes (associations).
  • Non-lucrativité individuelle : les excédents financiers ne peuvent pas donner lieu à une appropriation individuelle. Bénéfices, excédents, dividendes sont répartis entre les investissements et les réserves financières destinées à l’outil de travail.