Plouédern

Située en Basse Bretagne, dans le terroir du Léon, dans le Nord-Finistère, PLOUEDERN est une communale rurale de 2.874 habitants dont 1.000 vivent réellement au tour de son clocher, le reste aux abords immédiats de Landerneau, ville voisine à 4 km.

Présentation :

Plouédern multi activités

Situation exceptionnelle

Située en Basse Bretagne, dans le terroir du Léon, dans le Nord-Finistère, PLOUEDERN est une communale rurale de 2.874 habitants dont 1.000 vivent réellement au tour de son clocher, le reste aux abords immédiats de Landerneau, ville voisine à 4 km.

C’est de type breton avec son bourg, son église, la mairie, les commerces, un complexe sportif et associatif. Autour, nous trouvons les fermes et l’habitat dispersé dont 25 exploitations agricoles sur 1442 ha SAU. Des entreprises liées ou non à l’agriculture s’y trouvent également. L’axe routier Brest-Paris est à proximité.

Plouédern est située aux abords de Landerneau, connu pour son habité, son patrimoine et son festival Kan ar loar.

Quimper, capitale du Finistère, ville d’art avec son festival de Cornouaille est à 70 km.

A 30 km, nous trouvons au sud, les monts d’Arrée, paysage unique avec ses landes et ses crêtes dans le parc d’Armorique.

Tout près à 2 km, nous avons la zone humide protégée de Langazel et à 25 km, la ville de Brest avec sa rade, son port militaire et Océanopolis.

HistoirePlouédern église

Les premiers vestiges historiques, trouvés à Plouédern, remontent à l’époque romaine : tuiles, tumulus, poteries, mottes. Il est probable qu’auparavant, les Celtes ont habité la Commune mais ils n’ont laissé aucune trace de leur passage. Les Romaines occupèrent l’Armorique. Vers 57-56 avant Jésus Christ, ils construisirent des routes et Landerneau se trouva sur celle de Carhaix à Brest. Cette voie romaine longeait l’actuelle commune par le Sud.

Aux alentours de 460, arrivèrent les premiers bretons conduits par leurs évêques ou abbés : Saint Brieuc, Saint Tual et Saint Edern. Venant des Iles britanniques et fuyant l’invasion des saxons, ils se réfugièrent en Armorique et formèrent de nombreux « Plou » ou paroisses.

La légende rapporte que le Duc de Bretagne, accompagné de sa suite, se rendait un jour de Cornouaille en Léon lorsqu’il s’égara dans la Forêt de Coat ar Roch ou était l’ermitage de Saint Edern.

Un écuyer pénétra dans cet ermitage et furieux de ce que le saint, en extase, ne répondait pas à ses questions, il le souffleta. A l’instant même, le Duc et tous ses gens furent frappés de cécités mais il se fit conduire près du saint et lui demanda pardon.

Edern lui pardonna et l’engagea à continuer sa route en lui promettant qu’il recouvrait la vue sans tarder. Cela n’arriva que lorsque le Duc eût quitté la Cornouaille et pénétré dans le Léon. A l’endroit où la guérison s’accomplit, le Duc fonda l’église qui prit ensuite le nom de Plouédern.

La vérité semble moins romancée. Il semble que la paroisse ait été fondée par un moine Irlandais venu s’établir dans la région avec sa colonie bretonne. Il lui aurait donné le nom de Plou (paroisse) auquel il aurait accolé celui d’Edern, moine vivant dans un ermitage de la forêt de Coat ar Roc’h dont la popularité était déjà très grande.

Aux IX et Xe siècle, les Normands, Danois et Norvégiens ravagèrent le Léon. Landerneau et Lesneven furent pillées et Plouédern, située entre ces deux communes, dût recevoir les pirates et subir leurs méfaits.

Il semble également que Plouédern ait connu les Moines Rouges, c’est-à-dire les templiers. Ceux-ci bâtirent d’ailleurs, à Landerneau, au XIIIe siècle, un prieuré de leur ordre et l’église de la Fontaine Blanche, détruite par la Révolution.

L’église actuelle de Plouédern est située à 4 km au Nord du Pont de Landerneau et s’élève au sommet d’un coteau. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Il reste encore quelques vestiges des seigneuries d’antan : Les Granges, les Manoirs du Chef du Bois, de Pénaros, de Trévian et de Kervéléoc (toujours débout) et le château de Kergoat.

Le 2 décembre 1791, le Recteur de Plouédern et son collègue de Plounéventer, qui refusaient de prêter le serment à la Constitution Civile du Clergé, quittèrent la commune pour éviter leur internement et réussirent à gagner l’Angleterre.

La fin du XIXe siècle fut marquée par la création du Chemin de fer Landerneau – Brignogan, aujourd’hui disparu.

Plouédern cessa, dès le début du XXe siècle, d’être une commune purement rurale et quelques-uns de ses habitants commencèrent à travailler à la Briquetterie et dans diverses entreprises de Landerneau.

Des quartiers ouvriers virent le jour dans le Sud de la Commune : Traon Elorn, Le Tromeur, kergoat, Pénaros, Kerhamon, Kérédern et le Forestic.

Plouédern médiathèque

Une commune dynamique

Dynamisée par de nombreux artisans et commerçants, Plouédern offre à ses habitants un large éventail d’activités. Cinq zones artisanales accueillent de nombreuses entreprises.

C’est aussi une commune à vocation agricole ou l’agriculture est très diversifiée (vaches laitières, producteurs de lait, de porcs, volailles, ovins, légumes : tomates, pomme de terre, échalotes. 25 exploitations agricoles sont réparties sur la commune.

Ecole, centre de loisirs, restaurant scolaire, crèche… sont autant de lieux importants pour le rapprochement indispensable de la famille avec la mairie.

Plouédern crèche

Le tissu associatif de la commune est riche et varié. Plouédern compte 34 associations. Quel que soit leur domaine d’activités (loisirs, sports, culture…), celles-ci jouent un rôle irremplaçable d’animation, de développement du lien social et d’expression d’une citoyenneté vivante et active.

Le tourisme

L’église : classée aux Bâtiments de France

Un kanddi : situé à l’Ile Kérafranc : buanderie ou blanchisserie où le lin était teillé, séché, peigné et blanchit.

Manifestations touristiques : Fest Noz (Associations Sevenadur d’an Oll et Diatonik) ; Thés dansants (organisés par diverses associations de la commune) ; Fête de la Musique par Sevenadur d’an Oll.

 

Quelques chiffres :

Nombre d’habitants : 2 874
Superficie : 1 962 ha

Infos pratiques :

PLOUEDERN

Adresse : 1, rue de la mairie

Code postal : 29800

Téléphone : 02 98 20 82 65

Fax : 02 98 20 90 72

Courriel : mairie@plouedern.fr

Site Internet : www.plouedern.fr

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi : 9 H – 11 H 45 ; 13 H 30 – 17 H 45 / Samedi : 9 H – 11 H 45

Nom du maire : Bernard GOALEC

Conseillers communautaires : Bernard GOALEC, Marie-Thérèse MERDY